Broyeur de branches : comment bien s’en servir

Le broyeur de branches, ou broyeur à végétaux, est généralement utilisé à but professionnel, mais son utilisation par les particuliers ne fait qu’augmenter au fil des années. En effet, avec l’arrivée de modèles plus adaptables, plus simples, plus petits et plus efficaces, il devient relativement facile de s’en servir et d’ainsi bénéficier de tous les avantages qu’il procure.

Broyeur de branches : qu’est-ce que c’est ?

Un broyeur de branches est tout simplement une machine spécifique, thermique ou électrique, permettant le traitement des branchages gênants ou qui s’accumulent sur des surfaces ou des domaines.

Chez les particuliers, il est tout simplement désigné pour broyer les branches et autres feuillages massifs qui peuvent traîner dans le jardin.

Plusieurs types de broyeurs

Il existe en effet des modèles de broyeurs de tous types et il est important de se renseigner sur le modèle voulu avant d’effectuer son choix.

Car, selon le broyeur à végétaux choisi, il pourra être plus ou moins efficace pour l’utilisation que vous en ferez.

Le modèle thermique

Le broyeur de branches thermique fonctionne à l’essence ou au diesel. Il possède un moteur intégré, ce qui lui donne le net avantage d’être mobile et de ne pas être limité par la distance entre la maison et le jardin.

De plus, ce type de broyeur est particulièrement efficace de par sa puissance, il permet effectivement de broyer des brindilles et branches de plus de 35mm. Selon son système de fonctionnement, broyeur à rotor ou broyeur à lames tournantes, il sera aussi plus à même de broyer rapidement et en donnant des morceaux de plus petite taille.

Il existe encore bien d’autres systèmes et ils dépendent de la marque et du modèle. Pensez donc à bien vous renseigner sur ceux-ci avant tout achat.

Le modèle électrique

Généralement plus petit et plus facile à manière que le broyeur thermique, le type électrique est beaucoup plus adapté dans le cadre d’un nettoyage de petites surfaces comme des jardins en zone résidentielle.

Cependant, sa facilité d’utilisation est balancée par une distance limitée à cause de l’obligation d’une prise de courant à proximité. Les prises sont globalement assez longues mais c’est un paramètre à prendre en considération pour votre choix final.

S’en servir efficacement

Pour utiliser correctement un broyeur de branches, il faudra avant tout s’assurer que le modèle voulu corresponde à l’utilisation que vous en faites. Ainsi, les grandes maisons de campagne préféreront un modèle thermique tandis que les broyeurs électriques seront, grâce à leur absence de bruit, privilégiés pour les zones pavillonnaires.

Il vous faudra vérifier avant chaque utilisation qu’aucun morceau de ferraille, de bois ou tout autre objet organique ne soit bloqué à l’intérieur, afin de ne pas endommager votre appareil. Laissez-le démarrer et chauffer quelques secondes, dans le cas d’un broyeur thermique.

Ensuite, pensez aussi à avoir un sac à déchets à proximité pour y mettre les restes des branchages et ainsi gagner un temps précieux. Vous n’aurez qu’à amener les résidus végétaux vers le broyeur et tout effectuer en un coup.

De cette façon, vous économiserez beaucoup de temps et vous épargnerez des aller-retours incessants avec la décharge.

Pensez à entretenir votre broyeur en le nettoyant correctement après chaque utilisation et laissez-le refroidir, concernant les modèles thermiques.

L’utilisation restant relativement simple, il faudra seulement faire attention à manier la machine correctement, celle-ci restant tout de même dangereuse si vous ne faites pas attention.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire