Découvrir les meilleurs broyeurs à végétaux

Si vous possédez un jardin assez grand, vous connaissez certainement la problématique de l’automne qui s’annonce : les végétaux en tout genre vont pleuvoir sur votre pelouse. Entre les branches d’arbre et les feuilles virevoltantes, il peut être assez chronophage de passer du temps à s’en débarrasser.  Un broyeur à végétaux apparaît comme une idée pertinente pour vous permettre de vous décharger de ce travail. Il offre de nombreux avantages, mais aussi quelques inconvénients, que nous allons voir ensemble.

Les meilleurs broyeurs de végétaux peuvent broyer les déchets de jardin tranquillement et rapidement sans se bloquer. Les pires que nous ayons testés luttent pour broyer les branches les plus fragiles, se bloquent facilement et font du nettoyage des déchets un cauchemar bruyant. Le tableau ci-dessous présente les trois meilleurs broyeurs à impact et à rouleaux que nous avons testés.

Nous avons testé des broyeurs des marques les plus vendues telles que Viking, Black & Decker, Bosch et Ryobi. Vous pouvez donc compter sur nous pour vous aider à trouver le meilleur modèle pour votre jardin et votre budget. Nous travaillons pour vous, le consommateur, donc vous pouvez être sûr que nos recommandations de produits ne sont influencées que par les résultats de nos tests. Nous ne faisons pas de publicité et nous achetons tous les produits que nous testons nous-mêmes. Nos conseils vous aident donc à faire le bon choix du premier coup et à éviter des erreurs coûteuses.

Lorsque vous nettoyez des tailles de jardin, vous voulez un broyeur fiable et rapide qui vous aidera à faire votre travail, pas un broyeur qui se bloque constamment, qui se débat avec certaines branches ou qui fait du bruit. Nous soumettons les broyeurs de jardin à des tests rigoureux afin que vous puissiez en choisir un qui vous facilitera la vie. Chaque broyeur est alimenté en végétaux pendant 30 minutes. Nous évaluons la facilité avec laquelle les branches sont introduites dans la machine. Nous mettons pleins de variétés de débris de végétaux dans chaque broyeur pour voir s’il est bon.

  • Branches fraîches et droites, d’un diamètre maximal de 20 mm.
  • Élagage d’une haie de conifères en pleine croissance.
  • Branches épineuses et ligneuses avec des pousses latérales poussant à des angles gênants.
  • Plantes molles et fibreuses.
  • Branches mortes jusqu’au diamètre maximal spécifié pour la déchiqueteuse (généralement 30-40 mm).

Nous évaluons la finesse des broyages et le degré de blocage de la machine, ainsi que la facilité avec laquelle elle a pu être nettoyée. Les broyeurs sont évalués en fonction de leur vitesse et de leur efficacité, ainsi que du bruit et des vibrations, et de leur facilité de déplacement et de stockage. Nous examinons également la facilité générale d’utilisation et la sécurité, afin d’avoir une idée de leur convivialité pour les utilisateurs expérimentés comme pour les novices.

Un broyeur à végétaux : qu’est-ce que c’est ?

Appelé couramment broyeur à (ou « de ») végétaux ou encore déchiqueteuse de végétaux mais aussi broyeur de branche, l’appareil se présente comme une machine permettant, de façon relativement simple, de se débarrasser des grosses branches et autres petites fleurs de votre jardin.

Le broyeur réduit tous vos déchets organiques à l’état de poussière et vous permet ainsi de transporter beaucoup plus facilement les résidus.

Originellement utilisé dans l’agronomie et les grosses cultures, dans les fermes notamment, le broyeur s’est démocratisé et a commencé à être utilisé un peu partout dans les grandes villes, dans les parcs publics mais aussi pour débarrasser rapidement une route envahie de branchages à cause du vent par exemple.

C’est un outil pratique qui permet, à n’importe qui, de purger son jardin ou son domaine de toutes sortes d’objets organiques et ce, très rapidement.

Il peut aussi bien s’occuper des feuillages d’une haie, de branches ou de brindilles que de légumes non utilisables ou de fleurs.

Les différents types de broyeurs

Il existe en effet plusieurs modèles de broyeurs sur le marché. Vous cherchez à vous orienter le plus précisément possible ? Dans ce cas, suivez les informations ci-dessous pour choisir votre
futur broyeur à végétaux.

Le broyeur électrique

Généralement de taille moyenne ou petite, les broyeurs de végétaux électriques sont sollicités par les jardins de petits pavillons et maisons.

Comme l’indique sa dénomination, le broyeur électrique fonctionne à l’électricité. Il doit donc pouvoir être branché via une prise de courant peu importe l’endroit où il se trouve. Ils disposent d’une bonne marge de manoeuvre mais le fil les reliant à la prise n’étant pas infini, cela reste malgré tout limité.

Le broyeur électrique possède plusieurs avantages. Premièrement, étant donné qu’il fonctionne au courant électrique uniquement, il ne pollue pas du tout. Deuxièmement, il s’agit généralement de modèles adaptables et facilement déplaçables, parfaits pour se mouvoir avec à travers tout le jardin, sans grande difficulté.

Et dernier avantage et non des moindres, les modèles en question ne génèrent que peu de bruit et sont donc tout autant adaptés à une utilisation respectueuse du voisinage. Vous n’aurez donc aucun problème à effectuer votre ramassage le dimanche matin, vous ne gênerez personne et pourrez réaliser vos tâches en toute tranquillité.

Le broyeur thermique

Le broyeur thermique, contrairement à son homologue électrique, fonctionne uniquement au diesel ou à l’essence.

C’est le modèle de référence pour toutes les personnes possédant de vastes domaines ou un immense jardin. En effet, il n’a pas besoin d’être relié à une prise de courant, ce qui le rend parfaitement malléable à travers de grands espaces. C’est ce que l’on appelle aussi un broyeur de végétaux professionnel.

Il reste tout de même limité en déplacement à
cause de son poids et de ses grandes roues, obligatoires pour permettre de
porter toute la charge du moteur thermique.

Cependant, l’énergie produite par ce genre de modèles est bien plus élevée qu’avec de l’électricité et permet donc de gérer de plus grandes quantités de végétaux sur un temps et un espace plus longs. Vous n’aurez ici aucune difficulté à broyer d’immenses branches robustes comme ceux des sapins par exemple.

Les différents systèmes de broyage

Le système à plateau tournant

Il s’agit du système générique des broyeurs électriques. Le principe est assez simple, un disque tournoyant équipé de lames s’occupe de réduire à lambeaux tout ce qui passe dedans. L’avantage est la production d’une forte puissance qui peut couper à peu près n’importe quel déchet organique.

Néanmoins, ce système ne peut pas découper les branchages de plus de 40mm de diamètre, pour des raisons de sécurité et de performance.

Certains modèles peuvent permettre de dépasser cette limite, il est donc important de toujours regarder le diamètre maximum conseillé par le modèle en question.

Le système à rotor

Ce type de broyage fonctionne avec la rotation accélérée d’une roue spécifiquement formée pour écraser les feuillages et autres composants organiques en minuscules petits morceaux.

Le procédé est légèrement plus lent que le précédent mais a l’avantage de permettre de broyer toutes sortes de déchets, et de taille généralement plus élevés que le système à plateau tournant. De plus, avec le système à rotor, vous pourrez broyer aussi bien des bois souples que durs.

Le système à turbine

Les broyeurs à turbine sont parmi les plus puissants et les plus performants du domaine. Fonctionnant sur un modèle similaire au précédent, ces types de broyeurs déchiquettent de gros bois et des branches de taille supérieure. Il est parfaitement indiqué pour une utilisation professionnelle, dans des parcs ou autres, mais aussi pour les particuliers possédant des arbres de grande taille dans leur jardin. Sa puissance est suffisante pour allier à la fois la rapidité du système à plateau tournant et l’efficacité du système à rotor, c’est donc le modèle idéal pour ceux désirant le meilleur.

Comment bien choisir son broyeur ?

Entre les différents systèmes de broyage, les modèles thermiques et les modèles électriques, il peut rapidement être compliqué de faire son choix, d’autant qu’il existe une multitude de modèles pour
chaque catégorie, alliant parfois deux catégories en une.

Pour vous aider, il faut savoir que chaque type de modèle est destiné à une utilisation spécifique. Effectivement, que vous ayez un petit jardin avec un arbre et quelques feuillages ou un large domaine de plusieurs hectares agrémenté d’immenses arbustes et de buissons robustes, vous n’irez pas chercher le même modèle de broyeur.

Un des critères les plus importants qui entre en compte quand on veut choisir son broyeur demeure donc le type de bois que vous voudriez broyer. Bois dur ? Bois mou ? Pour de petites plantations, il vous sera conseillé de généralement prendre un broyeur électrique à plateau tournant, par exemple.

En effet, celui-ci est parfaitement acclimaté à ce genre d’utilisation et, pour peu que vos branchages soient souples et de diamètre inférieur à 35mm, vous aurez tout intérêt à opter pour un broyeur de ce type.

A l’inverse, si vous travaillez sur de grands arbres fruitiers par exemple, il sera ici conseillé de prendre un broyeur thermique à turbine ou à rotor. Vous pourrez trier et éliminer rapidement les grosses branches de ce type d’arbustes.

Le deuxième critère à prendre en compte dans son choix est sa fréquence d’utilisation. Si vous désirez l’utiliser régulièrement, il sera peut-être mieux de se tourner vers un modèle électrique. Si vous l’utilisez rarement mais pour des cas d’arbres robustes, un modèle thermique puissant sera tout trouvé.

D’autres critères peuvent aussi entrer en compte, comme la distance avec la prise de courant la plus proche, dans le cas d’un jardin trop grand. Mais aussi le poids de la machine, qui est effectivement un argument à prendre en considération si vous comptez passer plusieurs heures à la pousser et insérer des branches à l’intérieur. Cela peut vite s’avérer être une activité épuisante.

Le bruit généré peut aussi être intéressant à considérer ; certains broyeurs (surtout les thermiques) générant énormément de bruit, il sera peu pertinent d’en choisir une si vous possédez un large voisinage.

L’entretien de votre broyeur

Le broyeur à végétaux étant un investissement important, il sera essentiel de s’assurer de son bon fonctionnement pour éviter toute panne liée à un incident technique ou à une maladresse. Avant toute
chose, il est fortement conseillé d’opter pour des modèles un peu plus chers, quitte à payer le prix fort, pour ne tomber sur un broyeur peu performant et qui se cassera bien plus facilement qu’un modèle aux matériaux de qualité.

Pour entretenir votre broyeur, rien de plus simple, il suffit de prendre quelques réflexes : tout d’abord, directement après une utilisation de votre machine, mettez là à l’arrêt (débranchez la, pour un appareil électrique) et laissez la refroidir.

Enlevez ensuite tous les éventuels déchets restés bloqués à l’intérieur, ceux-ci pouvant gêner les futures utilisations.

De temps en temps, pensez aussi à vérifier l’état des différents éléments de votre broyeur, des lames jusqu’au moteur.

De même, pensez à toujours entreposer votre broyeur dans un endroit sec et à l’écart d’autres objets.

Et c’est tout. Vous n’aurez qu’à penser à ces simples recommandations et vous éviterez ainsi des complications inutiles et autres soucis liés à son entretien.

Les questions fréquentes

Quel est le meilleur broyeur de jardin ?

À notre avis, le broyeur Bosch AXT 25 TC est le meilleur broyeur de végétaux sur le marché. Il peut traiter des branches jusqu’à 4,5 cm de diamètre et peut broyer à une vitesse incroyable de 230 kg par heure. Il est également silencieux et dispose d’une grande boîte de collecte. Dans l’ensemble, nous recommandons vivement ce modèle.

Acheter un broyeur de végétaux vaut-il le coup ?

L’achat d’un broyeur de végétaux présente plusieurs avantages essentiels. Tout d’abord, ils peuvent réduire massivement le volume de vos déchets de jardin.

Quand j’étais enfant, nous avions la chance de vivre en face de bois. Je me souviendrai toujours de mon père transportant brouette après brouette des branches et des déchets de coupe chaque fois que le jardin avait besoin d’être rangé. Pour la majorité des gens qui n’ont pas ce luxe, les seules alternatives sont d’essayer de le mettre dans le sac à déchets vert, ou de faire plusieurs voyages à la décharge. Et ne me faites pas dire à quel point cela salit votre voiture !

Deuxièmement, les petits morceaux et les lambeaux sont un excellent complément à votre compost.

Pour obtenir un tas de compost sain, il faut trouver un bon équilibre entre vos « verts » et vos « bruns ». Les verts sont riches en azote, tandis que les bruns sont riches en carbone. Si vous disposez d’un broyeur de végétaux capable de traiter les deux, vous pourrez trouver le juste équilibre.

Ensuite, les copeaux déchiquetés offrent une excellente isolation.

Au cours de l’année dernière, j’ai fait pousser mes propres palmiers dattiers. Mais comme beaucoup de jeunes pousses, la chute des températures peut avoir des conséquences néfastes. Une bonne isolation est indispensable. C’est là que votre broyeur de jardin peut vous aider. Passez-y quelques branches et utilisez les copeaux de bois pour protéger la base et les racines.

Enfin, les déchets font un excellent paillis !

C’est une bonne idée de remettre les déchets du jardin dans votre sol. Non seulement elle apporte des nutriments supplémentaires à vos plantes, mais elle agit aussi comme une barrière contre les mauvaises herbes, et de beaux copeaux de bois sont très attrayants. Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’un bon broyeur de jardin et le tour est joué !

Comment fonctionnent les broyeurs de végétaux ?

Les broyeurs de végétaux fonctionnent de la même manière qu’un broyeur de papier classique. Vous introduisez les branches et il tire automatiquement la matière à travers la machine, la coupant en petits morceaux au fur et à mesure.

Une fois que la boîte ou le sac de collecte en dessous est plein, vous le videz simplement et vous pouvez recommencer.

Quels sont les types de broyeurs de végétaux ?

Il existe trois principaux types de broyeurs.

Les broyeurs à marteau – Ils ont une lame qui tourne à une très haute fréquence – plus de 4 000 fois par minute. Lorsque la matière passe à travers la lame, elle est coupée en petits morceaux. C’est généralement le meilleur type de broyeur.

Déchiqueteurs à rouleaux – Ils utilisent une technologie différente. Vous avez un tambour d’enroulement contre une plaque métallique fixe. Lorsque la matière passe à travers, elle est écrasée par le mécanisme. Ces broyeurs ont tendance à être beaucoup plus silencieux, et vous n’avez pas à vous soucier des lames émoussées. Cependant, les unités sont généralement plus grandes et plus lourdes.

Broyeurs à turbine – Ces broyeurs combinent les technologies de l’impact et du rouleau pour broyer et hacher la matière lors de son passage. Vous obtenez ainsi le meilleur des deux mondes et un broyeur capable de traiter à la fois les matières vertes et brunes.

Quelle est la différence entre un broyeur thermique et un broyeur électrique ?

En règle générale, un broyeur de végétaux convient mieux à un usage domestique et peut traiter des branches plus petites jusqu’à 4,5 cm. Un broyeur thermique est plus robuste et mieux adapté aux branches et aux arbres de grande taille.

Un broyeur de végétaux peut-il déchiqueter les feuilles ?

Oui, tant qu’elles sont sèches ! Les lames sont très capables de hacher finement les feuilles, ce qui donne une matière verte parfaite pour votre tas de compost.

Que ne faut-il PAS mettre dans votre broyeur de végétaux ?

Il va sans dire que vous ne devez pas mettre de la terre ou des pierres dans votre broyeur. La terre l’obstruera et les pierres l’anéantiront ! Ensuite, vous cherchez les ennuis en faisant passer toute matière humide. Cela empêchera les lames de fonctionner efficacement et finira par provoquer un blocage.

Et enfin, pour ceux qui se demandent « est-ce qu’un broyeur de jardin peut se débarrasser de papier ou de carton »… il ne le fera pas. Il n’a pas le même mécanisme qu’un broyeur de papier et il est fort probable qu’il se bloque.

Combien coûte la location d’un broyeur de végétaux ?

Après avoir fait quelques recherches, la location d’un broyeur de végétaux électrique coûte environ 30 à 45 € par jour. Si vous voulez un broyeur à essence, il vous en coûtera près de 100€.

Maintenant, si vous savez que vous n’en aurez besoin que pour une journée, c’est certainement moins cher. Si vous en avez besoin pour plus de 2 ou 3 jours, il vaut mieux en acheter un.

Combien coûtent les broyeurs de végétaux ?

Les broyeurs de végétaux commencent à partir d’environ 100€, mais vous pouvez payer plus de 400€, selon les caractéristiques et le type que vous souhaitez. Les broyeurs à marteau sont moins chers que les modèles à rouleau. Le prix de départ est d’environ 100€, mais nous vous recommandons de dépenser environ 200€ pour obtenir un très bon modèle. Les broyeurs à rouleaux coûtent entre 150 et 500€. En général, il peut être intéressant de dépenser un peu plus pour acheter un bon broyeur de végétaux

Ne vous contentez pas d’un broyeur de végétaux peu performant qui se bloque constamment et qui ne broie pas vos branches correctement. Nos tests  peuvent vous orienter directement vers des modèles qui vous permettront de réduire vos déchets de jardin, quel que soit votre budget. Nos tests vont plus loin pour s’assurer que les broyeurs que nous recommandons ne vous décevront pas. Nous pouvons également vous indiquer les modèles à éviter, afin que vous ne gaspilliez pas votre argent pour un broyeur décevant qui n’est pas à la hauteur.

Nous mettons chaque broyeur à l’épreuve avec des branches ligneuses, des tailles de conifères et des plantes douces. Les broyeurs qui déchiquettent sans se bloquer, vous éviterons de devoir vous arrêter sans cesse pour le débloquer. Nous évaluons également chaque modèle en fonction de son niveau de bruit, vous pouvez donc être sûr que nos mieux notés ne vous laisseront pas de bourdonnement dans les oreilles.

Comment nous découvrons les meilleurs broyeurs de jardin ? Nous passons des heures à broyer des végétaux de jardin faciles et difficiles à l’aide des broyeurs de jardin que nous testons et nous enregistrons le nombre de blocages avec chaque modèle pour découvrir les déchets faciles à broyer. Nous pensons que tous les broyeurs devraient pouvoir traiter les déchets de jardin communs faciles à broyer tels que les tailles d’arbustes frais et droits, c’est pourquoi nous passons 10 minutes à alimenter ce type de déchets dans chaque broyeur pour être sûrs qu’ils peuvent faire leur travail de base.

  • Déchets difficiles : Nous passons 20 minutes à faire passer dans chaque broyeur des branches difficiles à broyer, comme les tiges ligneuses mortes et les tailles de conifères, pour savoir lequel peut gérer vos déchets de jardin les plus difficiles.
  • Efficacité : Nous évaluons la taille et l’apparence des déchets produits par chaque broyeur pour voir s’ils sont fins et s’ils ont été bien déchiquetés.
  • Sécurité : Nous ne nous contentons pas de supposer que tous les broyeurs sont sûrs. Nous vérifions nous-mêmes la sécurité électrique et mécanique selon les normes en vigueur.
  • Bruit : Nous évaluons le niveau de bruit de chaque broyeur à différentes distances afin de pouvoir vous dire si un broyeur sera irritant non seulement pour vous, mais aussi pour vos voisins.

10 conseils pour l’utilisation de votre broyeur

Si vous utilisez un broyeur de jardin pour la première fois ou si vous avez un nouveau broyeur auquel vous devez vous habituer, nos 10 conseils vous aideront à tirer le meilleur parti de votre machine.

  1. Broyez les matériaux peu après la taille, car le bois sera un peu plus mou et se compostera plus facilement.
  2. Alternez les déchets verts et gluants, comme les tailles de haie, avec des matériaux plus secs et ligneux pour éviter que les lames ne s’encrassent.
  3. Nettoyez après avoir déchiqueté les déchets de sape, sinon les lames s’obstruent. 
  4. Assurez-vous que le broyeur est débranché du secteur avant d’essayer de nettoyer les blocages.
  5. Certaines branches sont irritants, alors utilisez des gants et des protections pour les yeux ainsi que des protecteurs d’oreilles.
  6. Séparez les broyats des différents types de matériaux : boisés pour le paillage et verts pour le compostage.
  7. Veillez à ce que des pierres ne soient pas mises dans la déchiqueteuse, car elles émoussent la lame, obstruent la machine ou peuvent s’envoler.
  8. Dans la mesure du possible, faites passer l’extrémité la plus épaisse de vos branches en premier.
  9. Essayez de ne pas trop en mettre d’un coup et, si vous n’avez pas de dameur, gardez une branche solide pour faire passer les matières plus tendres.
  10. Veillez à ce que les nœuds et les boutons des branches ne dépassent pas le diamètre de coupe de la machine.