Utiliser un broyeur à végétaux thermique

Vous possédez un jardin, un domaine ou tout autre surface dans laquelle des déchets végétaux de toutes sortes peuvent s’accumuler ? En automne, il pourra être difficile de nettoyer la zone en question uniquement en ramassant et transportant les divers branchages jusqu’à la décharge la plus proche.

Dans ce genre de situations, l’utilisation d’un broyeur à végétaux peut être efficace, et particulièrement en ce qui concerne les broyeurs thermiques.

Un broyeur à végétaux thermique

La déchiqueteuse de branches, le broyeur de végétaux ou encore le broyeur à branche peut, quel que soit son nom, vous aider à vous débarrasser efficacement de l’accumulation de résidus organiques de votre jardin ou votre domaine.

La machine se présente sous la forme d’une tondeuse à traitement assez massive (il existe cependant des modèles plus petits). Elle permet d’insérer des feuillages, des restes de plantes et fleurs mortes et bien d’autres déchets, sans le moindre effort.

L’appareil va s’occuper de déchiqueter en de petits morceaux, voire en une poussière, vos résidus et les faire atterir directement dans un sac réservé à cet effet.

L’avantage du modèle thermique

Il existe deux types de broyeurs à végétaux : le type thermique et le type électrique.

Le modèle électrique est généralement plus petit et moins puissant que son homologue le broyeur à branche thermique ou à essence. Il a aussi le défaut de devoir obligatoirement être raccordé par une prise de courant pour fonctionner, limitant ainsi son périmètre d’utilisation.

Le modèle électrique génère cependant peu de bruit et peu, de ce fait, être préférable dans le cas d’un voisinage vraiment proche.

Cependant, son manque de puissance et sa courte mobilité le rendent particulièrement difficile à utiliser.

Le modèle thermique, lui, possède l’avantage d’être plus massif et de disposer d’un moteur beaucoup plus performant et puissant.

De plus, il n’a pas besoin de prise pour fonctionner et vous permet donc de le transporter dans des surfaces vraiment larges, sans limite.

Même si généralement les broyeurs thermiques génèrent un bruit conséquent, sachez qu’il existe de plus en plus de modèles rivalisant avec les types électriques sur ce point.

Pour finir, l’avantage certain du thermique est de lui permettre de traiter des branches de plus grosse circonférence, allant jusqu’à plus de 70mm.

Comment l’utiliser ?

Le broyeur à végétaux thermique, bien que massif et pouvant faire légèrement peur de par son apparence complexe, est en réalité relativement simple d’utilisation.

Une fois votre modèle choisi, il faudra consulter le manuel affilié, vous indiquant les différentes étapes pour le mettre en marche, variant d’un modèle à l’autre, et dépendant de la marque.

Ensuite, il vous suffira de rassembler les détritus végétaux que vous voudrez trier et les insérer à l’intérieur en prenant toutes les précautions nécessaires à l’utilisation de ce genre de machine. Pour l’entretien, il faudra vous assurer, à la fin de chaque manipulation, qu’il n’y ait pas de résidus éventuellement coincés à l’intérieur de votre appareil. Vous aurez aussi à l’entretenir sur le long terme en effectuant simplement un petit contrôle de routine ponctuellement, une fois tous les 3 à 4 mois, pour huiler et contrôler le bon état des différents éléments, notamment le système de fonctionnement (le rotor/plateau à lames tournantes par exemple).

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire