Comment et quand tailler un prunier

Les pruniers peuvent survivre et produire de grandes quantités de fruits même s’ils ne sont pas taillés pendant de nombreuses années. Même s’ils peuvent poursuivre leur croissance et produire de gros fruits sur les branches supérieures, ils ne seront pas facilement accessibles.

C’est le moment d’agir et d’élaguer votre prunier pour libérer le centre de l’arbre et lui faire produire des fruits sur les branches inférieures.

Le broyeur de végétaux pour les branches de prunier

Pour tailler un prunier et vous débarrasser en même temps des branches et brindilles, vous pouvez utiliser un broyeur de végétaux. C’est un produit qui demande un investissement de départ mais c’est vite rentabiliser. Cela vous évite d’aller à la décharge amener vos déchets végétaux et même utiliser le broyat de bois.

Je vous conseille les broyeurs Bosch ou Ryobi qui sont un excellent rapport qualité pour les particuliers. Vous pouvez lire mon avis sur le Broyeur Bosch AXT 25 TC. C’est vraiment un produit que je suis content d’avoir testé car il est vraiment efficace.

  • Broyeur de végétaux Bosch - AXT 25 TC (2500W, poussoir pour déchets verts, bac 53L, débit: 230 Kg/H, coupe maximale: Ø 45 mm)
    Le broyeur silencieux AXT 25 TC : le broyeur universel pour matières végétales dures et tendres Puissant moteur « High-Power » de 2 500 W Système « Block release » pour remédier facilement aux bourrages sans démonter l’entonnoir Broie sans peine les branches et arbustes jusqu’à 45 mm de diamètre grâce à son couple extrêmement élevé de 650 Nm Livré avec: AXT 25 TC, poussoir pour déchets, bac de ramassage, carton (3165140465366)

Quand tailler votre prunier ?

La réponse à cette question est simple : taillez votre prunier lorsqu’il est en pleine croissance et pour les pruniers établis, le meilleur moment est de début juin à mi-juillet.

Ne le taillez pas en hiver/printemps parce que le risque d’infection fongique est élevé, et ne le taillez pas en automne parce que les feuilles sont nécessaires à l’arbre pour lui transférer des nutriments à mesure qu’elles meurent.

Les principes de la taille des pruniers

Les pruniers à la pousse très développée sont tous très différents en forme, taille et structure, ce qui signifie qu’un seul ensemble de règles absolues ne peut pas leur être appliqué à tous. Cependant, un ensemble de principes de base faciles à comprendre peut être utilisé pour s’appliquer à presque tous les pruniers en pleine croissance. Les jardiniers amateurs peuvent s’en inspirer pour être guidé dans le processus d’élagage.

Nous vous recommandons d’adopter une approche en quatre étapes avant même de commencer à tailler un prunier développé. La raison en est que, bien que les pruniers résistent mieux à la négligence d’entretien, ils peuvent être exposés à des risques d’infections bactériennes et autres si vous n’effectuez pas la taille correctement. Des techniques de taille incorrectes sont beaucoup plus susceptibles d’endommager l’arbre que l’ébranchage de la mauvaise branche avec de bonnes techniques de taille. Ces étapes sont :

  1. Avoir les bons outils. Une paire de sécateurs bien aiguisés peut être utilisée pour couper les petites tiges. Pour les plus grosses tiges et branches, utilisez une scie à élaguer. Si vous élaguez plus d’un arbre, désinfectez les outils entre les arbres. Une mesure d’eau de javel pour dix mesures d’eau devrait suffire.
  2. Utilisez des échelles sûres pour atteindre les branches plus hautes. Si vous n’êtes pas serein sur une échelle, demandez à quelqu’un d’autre de faire le travail à votre place.
  3. Décidez d’un moyen pour vous débarrasser des tiges et des branches taillées. Souvent, le volume même des branches et des tiges peut être un problème : assurez-vous de savoir où elles peuvent être éliminées ou brûlées.

Lisez nos directives sur les techniques d’élagage des pruniers à la fin de cette page pour vous aider à infliger le moins de dommages possible à votre prunier lorsque vous le taillez. Ceci est particulièrement important si vous prévoyez d’enlever des branches importantes.

Lisez maintenant les directives ci-dessous, puis sortez et regardez longuement votre prunier. Décidez de la meilleure façon de le tailler, puis revenez et relisez les directives avant de procéder à la taille. Les principes de base sont les suivants :

  • Si une taille importante est nécessaire, l’étaler sur deux ou trois ans.
  • Enlevez d’abord les branches mortes, endommagées et malades. Elles ne contribuent en rien à la croissance saine de l’arbre et sont des points d’entrée pour les infections bactériennes et fongiques. Il faut couper du bon bois, propre et sain, tout ce qui est moins est inutile.
  • Éliminez toutes les branches qui se croisent. Si elles se frottent, l’écorce sera endommagée et les infections entreront dans le bois.
  • Éclaircissez le centre de l’arbre. Idéalement, la tige principale devrait avoir trois (maximum quatre) branches principales qui en proviennent et elles devraient s’étendre vers l’extérieur et non vers l’intérieur. Si vous en avez plus que cela, réduisez le nombre à trois ou quatre. Cela peut impliquer de couper quelques grosses branches, mais en fin de compte, c’est mieux ainsi. Enlevez quelques branches latérales / tiges qui poussent au centre de l’arbre.

Lors de la taille à ce stade, essayez de maintenir l’équilibre de l’arbre. Nous entendons par là qu’il faut maintenir les branches principales espacées de façon à peu près égale autour de l’arbre. C’est parfois difficile à réaliser, mais faites de votre mieux. L’arbre va, de lui-même, équilibrer sa propre croissance sur une période d’environ un an.

Taillez les branches inférieures de manière à ce que les tiges principales et les branches qui tournent vers le bas soient coupées pour être au moins parallèles au sol, de préférence en poussant vers le haut et vers l’extérieur.

Si l’arbre est excessivement haut, tailler un tiers de la hauteur pour faire baisser la production de fruits.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire