Comment tailler un arbre fruitier ?

La taille d’un arbre fruitier demande quelques petites astuces qu’il faut connaître pour bien réaliser l’opération. Des astuces que nous allons vous dévoiler.

Vous pourrez ainsi prendre soin de tous vos arbres fruitiers qui ornent votre jardin.

Gardez bien à l’esprit que tous les arbres devront être taillés, à un moment ou à un autre de leur vie et pas simplement les arbres fruitiers. Comme les hortensias qui donneront de belles fleurs si il est taillé correctement.

Pourquoi tailler les arbres fruitiers ?

Pour déjà leur préserver leur bonne santé. Il seront plus forts et donneront de meilleurs fruits. Des arbres comme les pommiers ont besoin d’une taille régulière.

Si vous aimez récolter de bons fruits bien juteux, soyez vigilant concernent la taille de vos arbres fruitiers.

Les règles de base

Des règles de base seront à respecter et ceci quelque soit l’arbre fruitier à tailler. La taille peut se différencier comme ceci :

Taille de formation

La taille de formation est prévue pour fortifier l’arbre lors de sa phase de croissance. Sa forme définitive en sera ainsi déterminée. Il faudra pour cela essayer au maximum d’équilibre le jeune arbre en éliminant les branches doubles.

Taille de fructification

Eclaircir l’arbre lui redonnera sa vitalité. Il suffit de couper toutes les branches pointant vers l’intérieur. Le but est d’apporter un maximum de lumière pour une meilleure fructification. Couper toutes les branches mortes et abîmées. Dégager tous les fruits pourris qui pourraient encore être présents sur l’arbre.

Le tour des arbres

Il est impératif d’éliminer toutes les branches rebelles se trouvant tout autour du tronc de l’arbre. Ceci donnera de l’esthétisme à l’arbre et de plus, la sève se concentrera mieux sur les branches plus hautes.

Les branches latérales seront ainsi stimulées.

Broyer les branches

Pour ce faire et laisser un endroit propre et dégagé, il vous faudra un broyeur de végétaux.

  • Broyeur électrique 3000 W
    Vitesse de rotation : 40 tr/min. Diamètre de coupe maximum : 45 mm. Bac de remplissage : 55 l Moteur puissant et silencieux + partie moteur amovible. Protection contre les surcharges Structure métallique Poignée de transport intégrée Design robuste et roues arrière larges. Puissance (en W) 3000
    295,00 €

Vous pouvez utiliser le broyage des branches et feuilles obtenues comme paillage ou engrais, ce qui est une méthode naturelle et qui vous fera faire des économies.

Le broyage reste une solution simple de revalorisation. Il faut bien garder en tête que la collecte de déchets coûte très chère. Celle des branches représente 25% du volume total. Ce quart n’est donc pas à négliger.

Le broyage de vos branches peut facilement amener de la matière organique à votre compost.

En paillage, le broyage des branches permet de :

  • Protéger le sol contre.
  • Limiter la croissance des mauvaises herbes.
  • Rendre plus esthétique les espaces verts.

Du matériel indispensable

Du matériel propre et nettoyer avant chaque taille est un minimum. Un sécateur bien entretenu ne véhiculera pas de maladies.

Pour votre sécurité, une paire de gants vous sera indispensable.

Enfin une paire de lunettes vous protègera ce que vous avez de plus précieux, vos yeux.

Quelques arbres fruitiers

Nous pouvons distinguer deux types d’arbres fruitiers :

Les fruitiers à pépins

La taille des arbres fruitiers à pépins se fait essentiellement en hiver. Le pommier en est un exemple concret et tous les spécialistes sont unanimes concernant les périodes de taille.

Concernant un arbre comme le poirier, une taille sérieuse et organisée consistera à éliminez des boutons floraux. Il faudra éliminer tous les gourmands et les rameaux trop verticaux.

La taille d’un poirier pourra faire fructifier l’arbre en un temps record. Vous pourriez même vous amusez à mettre une poire en bouteille qui est toujours source de surprise pour cet alcool de poire.

Le figuier est un arbre fruitier à pépins excellent pour la santé. Il se cultive essentiellement en climat tempéré.

Les fruitiers à noyaux

La taille des fruitiers à noyaux s’effectue en août ou en septembre, ceci pour une meilleure sécurisation de l’arbre.

Nous pouvons citer le prunier qui est un arbre fruitier très commun en France. Le tailler est une affaire délicate. C’est un arbre généreux qui donne beaucoup de fruits si sont entretien est régulier.

Nous avons également le noisetier qui lui aussi est très riche de belles noisettes. Sa production peut varier d’une année sur l’autre mais est souvent conséquente. Ce sont des fruits sec à noyaux.

Un pêcher ou un cerisier rentrent dans la même catégorie. Vous n’avez donc que l’embarras du choix pour faire pousser celui que vous préférez.

Le pêcher est un autre arbre fruitier à noyaux. Une fois planté, il faudra cependant attendre environ 7 ans pour qu’il donne des fruits. Mais après cette attente insoutenable, votre récolte sera abondante.

Quant au cerisier, celui-ci se retrouve dans bon nombre de jardins français. C’est un arbre très généreux (aussi pour les oiseaux) qui donnera de belles cerises.

Pour terminer cet article nous vous rappelons les 3 règles de base à bien respecter pour profiter pleinement de vos arbres fruitiers.

  1. Bien attendre la fin de l’hiver pour commencer à tailler, une fois les feuilles tombées.
  2. Ne surtout pas négliger votre sécurité.
  3. Enfin, prenez soin de vos arbres fruitiers en les nourrissant correctement. Ainsi, ils resteront en forme et vous donneront de beaux et bons fruits.
Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Broyeurs à végétaux
Logo